Canada's NDP

NDP

13 septembre 2021

Selon Trudeau, quelle est la « limite » de ce que les ultra-riches doivent payer ?

Hier, Justin Trudeau a laissé entendre que nous sommes à la « limite » de ce que les ultra-riches doivent payer. Il a déclaré que ce serait une erreur de « faire preuve d'un zèle illimité à l'égard des personnes prospères et riches de ce pays pour qu'elles paient pour tout le reste.»

Mais les milliardaires canadien·nes se sont enrichi·es de 78 milliards de dollars durant la pandémie. Et le DPB affirme que le Canada perd 25 milliards de dollars par an à cause des paradis fiscaux et autres formes d'évasion fiscale des entreprises.

Voyons maintenant ce que Justin Trudeau considère comme dépassant les « limites » de ce que les ultra-riches doivent payer :

  1. Le retour des taux d'imposition des sociétés aux niveaux de 2010. Selon le DPB, cela permettrait de récolter 5,5 milliards de dollars par an;
  2. Un impôt sur la fortune de 1 % pour les personnes dont la fortune dépasse 10 millions de dollars. Selon le DPB, cette mesure permettrait de récolter 11,3 milliards de dollars par an, même en tenant compte des « changements de comportement » des personnes qui essaient d'éviter l'impôt;
  3. Lutter contre les paradis fiscaux en obligeant les entreprises à prouver la légitimité de leurs transactions internationales. Le DPB estime que cela rapporterait 2,7 milliards de dollars par an. Cette estimation tient également compte des effets comportementaux.

Le DPB indépendant affirme donc que le Canada peut récolter des milliards de dollars grâce à ces mesures simples. Pendant ce temps, le plan de Trudeau ne prévoit pas un centime pour la couverture des médicaments d'ordonnance qu'il a promise en 2019.

Alors pourquoi Justin Trudeau pense-t-il que ces mesures dépassent les limites de ce que « les prospères et les riches » doivent payer ?